Maison Désiré : 25 ans d'expérience 2000 produits 800 whiskies 250 rhums....
Recherchez par pays, par type, par marques, par année, ...
Maison Désiré, spécialiste du Whisky , Rhum et de tous les spiritueux...
Rechercher Votre Panier

Highlands

Glenfarclas

Les Highlands, ou « hautes terres », sont une région montagneuse située au nord et à l'ouest de la faille frontalière des Highlands qui traverse l'Ecosse, d'Arran jusqu'à Stonehaven. C'est une région géographiquement et historiquement isolée d'Écosse. La région des Highlands est de très loin la plus importante du point de vue de la production de whisky. Etant donné le très grand nombre de distilleries sur ce territoire, cette région a été subdivisée en plusieurs sous-régions : Speyside, et tout autour de cette "sous région", les Highlands du Nord, Sud, Est et Ouest.

Loch Lomond

Loch Lomond

Glenfarclas

Distillerie située à Alexandria dans le West Dunbartonshire près du Loch Lomond . Fondée en 1965 dans une ancienne teinturerie, cette distillerie a repris le nom de son prédécesseur qui se situait de l'autre côté du loch, à Arrochar et qui ferma en 1817. Fermée elle-même en 1984, elle ne dut sa survie qu'à l'action d'un embouteilleur indépendant de la région, l'entreprise Glen Catrine Bonded Warehouse Company Ltd., qui la racheta en 1985 pour accroître sa capacité de production.Ce whisky est beaucoup plus connu par les tintinophiles que par les amateurs de cet alcool, car il est celui que boit le capitaine Haddock tout au long des bandes dessinées de Tintin. Cependant, même si la distillerie s'en réclame au XXIe siècle, il n'existait pas lors de sa première apparition dans les albums d'Hergé, puisqu'elle n'a rouvert qu'en 1965.

Balblair

Balblair

Glenfarclas

Les origines de la distillerie Balblair remonteraient à 1749. Balblair est la deuxième plus vieille distillerie d'Ecosse. Située dans le Ross-Shire, elle fut fondée par John Ross qui connut une première faillite en 1817. L'actuelle distillerie date de 1872, année durant laquelle elle fut reconstruite et agrandie à proximité de son emplacement initial par Alexander Cowan qui venait de racheter la distillerie au petit-fils de John Ross. Après la guerre, la distillerie fut rachetée par Robert Cumming, notaire à Banff. Cumming était également le propriétaire de Pulteney. Rachetée par Hiram Walker en 1970 lors du départ à la pension de Cumming, un troisième alambic fut installé quelques années plus tard. La société de Hiram Walker fut englobée par Allied Distillers. La distillerie a été rachetée en 1996 par le groupe Inver House Distillers Ltd.

Clynelish

Clynelish

Glenfarclas

La distillerie Clynelish fait face à l'ancienne distillerie Brora, qui porta le nom de Clyneslih pendant des décennies. Située dans un cadre champêtre et dotée d'une salle d'alambics entièrement vitrée avec vue sur la mer, elle est la réplique exacte de la très moderne distillerie d'Islay, Caol Ila. La distillerie fut créée en 1967 dans des nouveaux locaux modernes et nettement plus spacieux que l'ancienne distillerie (qui prit le nom de Brora en 1975). L'ancienne distillerie se mit à produire un malt très tourbé, tandis que la nouvelle continua la production traditionnelle. On imagine que la production d'un malt tourbé devait permettre de combler la carence sur le marché provoquée par la fermeture provisoire de Caol Ila durant les transformations importantes de cette distillerie appartenant au même groupe. Les bâtiments de l'ancienne distillerie sont toujours debout et servent d'entrepôt à la nouvelle. Seul 1% de la production est vendue sous forme de single malt, le reste entrant entre autres dans la composition de Johnnie Walker Gold Label.

Dalwhinnie

Dalwhinnie

Glenfarclas

Fondée en 1897, la distillerie prend tout d'abord le nom de Strathspey mais elle fait faillite au bout d'un an. Elle est alors rachetée cette même année 1898 et prend le nom du village où elle est située : Dalwhinnie. En 1905, Cook & Bernheimer la rachète afin de produire un blend destiné aux États-Unis. Elle connaît ensuite plusieurs rachats, un incendie en 1934 qui l'oblige à rester fermée jusqu'en 1937 et une nouvelle fermeture à cause de la Seconde Guerre mondiale Elle ouvre à nouveau en 1947 et se fait connaître pour sa production de single malt bien que l'essentiel de celle-ci soit toujours destinée au blending, notamment au Black & White.

Edradour

Edradour

Glenfarclas

Située a Pitlochry, Edradour est qualifiée de plus petite distillerie encore en activité ; elle est le reflet de ce que furent les distilleries de ferme du temps où elles avaient fleuri dans toute l'Ecosse. Ses alambics sont les plus petits autorisés par la loi et elle ne compte que 3 employés (plus les guides chargés de vous faire visiter les locaux en saison). La production est à l'image du reste : confidentielle…12 fûts par semaine ! La mécanisation est quasiment absente des lieux et Edradour se vante de pratiquer la distillation à la main, telle qu'on la pratiquait sous l'ère Victorienne… Les propriétaires fixeraient la date de création de la distillerie à 1825, mais il semblerait que celle-ci ne commence réellement ses activités qu'en 1837. Indépendante jusqu'en 1933, elle est alors rachetée par un groupe américain (la loi sur la prohibition vient d'être abolie) puis en 1982 par Clan Campbell qui utilisent la production pour la fabrication de blended whiskies. Désormais propriété de « Signatory Vintage », un embouteilleur indépendant, Edradour est presque exclusivement vendu en single malt.

Glendronach

Glendronach

Glenfarclas

James Allardice fonda la distillerie en 1826. Le Duc de Gordon appréciait particulièrement le whisky de la nouvelle distillerie. Son amour pour ce whisky était tel qu'il entraîna James Allardice à Londres pour le faire connaître à la noblesse de la capitale. Le succès monta vite à la tête de Allardice et le fit délaisser la distillerie jusqu'en 1837, date à laquelle elle fut ravagée par un incendie. La licence et les ruines de la distillerie furent vendus à Walter Scott qui travaillait à la distillerie Teaninich. La distillerie ferma ses portes en 1916 avant d'être rachetée en 1920 par un des fils de William Grant, Charles. Glendronach resta entre les mains de la famille Grant jusqu'en 1960, date à laquelle elle fut vendue à William Teacher & Sons par George Grey Grant. Glendronach était en sommeil depuis 1995 mais la production a repris normalement en 2004. Glendronach est utilisé entre autres dans les blends Ballantine et Teacher's. Glendronach est passée sous contrôle de Pernod-Ricard par le rachat des activités du groupe Allied Domecq par le géant français en 2005 et BenRiach a fait l'acquisition de Glendronach en 2008.

Glengoyne

Glengoyne

Glenfarclas

La distillerie est officiellement fondée en 1833 sous le nom de Burnfoot Distillery. Il n'existe aucune trace écrite de distillation sur le site avant cette date mais les recherches d'un historien local établissent la présence de distillation clandestine à proximité au tout début du XIXe siècle. Après avoir changé trois fois de propriétaire en quarante ans, la distillerie est rachetée par les frères Lang en 1876 qui changent son nom pour Glenguin. En 1905 le nom change de nouveau pour prendre sa forme actuelle. Glengoyne ("Glenguin" ou "vallée des oies sauvages" en gaélique écossais) est la seule distillerie des Highlands à produire un whisky dont la maturation se déroule dans les Lowlands. Située sur la ligne de partage entre Highlands et Lowlands, les alambics de la distillerie sont bel et bien dans les Highlands mais les aires de stockage pour la maturation sont situées à quelque distance de ceux-ci, dans les Lowlands. Glengoyne reste la seule distillerie, avec Macallan, à utiliser l'orge Promesse dorée, de faible rendement, mais de meilleure qualité. L'approvisionnement en eau de la distillerie vient de la rivière Glengoyne qui coule de la colline Dumgoyne voisine dans les terres de la distillerie avant de se jeter dans le Loch Lomond . Contrairement à beaucoup d'autres distilleries, Glengoyne utilise l'air chaud pour sécher le malt au lieu de la fumée de tourbe. L'apparence claire et brillante, ainsi que la saveur caractéristique des single malts de Glengoyne sont attribuées à l'absence de fumée de tourbe.

Glenmorangie

Glenmorangie

Glenfarclas

Glenmorangie embouteille toute sa production en Single malt et possède les alambics les plus hauts d'Ecosse, record obtenu bien involontairement, par mesure d'économie. En effet, la vie de la distillerie débuta en 1843, année où le manager obtint une licence et acheta du matériel pour distiller. Plutôt que d'acheter des alambics entièrement neufs, il fit l'acquisition de cols de cygne de seconde main, ayant servi auparavant dans une distillerie de gin… Ces cols de cygne, façonnés à la main par d'habiles chaudronniers, mesurent exactement 5 mètres 14 et sont les plus hauts d'Ecosse. Cela influe sur le produit puisque une partie des vapeurs se condensant avant de quitter la cuve, retombe et subit de ce fait une nouvelle distillation ; le whisky obtenu est ainsi plus léger, plus fin. En 1887 la distillerie devint Glenmorangie Co. Ltd ., propriété des frères Maitland et de Duncan Cameron, directeur de la banque locale. Durant la première guerre mondiale, les bâtiments de la distillerie servirent de cantonnement d'été à des régiments écossais qui bénéficièrent ainsi d'abris spacieux et d'un approvisionnement en eau de qualité. En 1918, Glenmorangie cessa d'être indépendante et fut rachetée par le groupe Macdonald & Muir. Après une période de restrictions due au conflit, la distillerie reprit pleinement ses activités. Afin de préserver la qualité de l'eau, les propriétaires firent l'acquisition de 650 acres de terres entourant les sources dans lesquelles ils puisaient « the Tarlogie springs ». La distillerie fut agrandie en 1990 par l'adjonction de nouveaux alambics ainsi que de nouveaux wasbacks afin de répondre à une demande sans cesse croissante en direction de l'Europe et des USA notamment.

Oban

Oban

Glenfarclas
Oban a été fondée en 1794 par les frères Stevenson. La ville d'Oban s'est construite par la suite, autour de la distillerie. En 1866, la distillerie passe dans les mains de Peter Cumstie qui la revend en 1883 à Walter Higgin. Ce dernier veut la moderniser et décide entre autres de creuser la roche afin d'y bâtir un nouveau chai. Les travaux doivent être arrêtés suite à une découverte archéologique, mettant à jour des restes humains datant de 4500 ans avant JC qui sont depuis exposés au National Museum of Antiquities d'Edinburgh. La distillerie est rachetée par Alexander Edward, propriétaire d'Aultmore pour former le groupe Oban and Aultmore-Glenlivet Distilleries Ltd. Le groupe Dewar's en devient propriétaire en 1923. En 1930, le groupe Dewar's fut repris par SMD qui fait actuellement partie de UDV (Diageo), l'actuel propriétaire. Oban resta en sommeil de 1931 à 1937 durant la seconde guerre mondiale puis de 1969 à 1972.
Tomatin

Tomatin

Glenfarclas

Fondée en plein boom du whisky par un groupe d'hommes d'affaires d'Inverness au nom d'une société nommée The Tomatin-Spey District-Distillerie Coen 1897, la distillerie Tomatin connut des débuts difficiles, connaissant la faillite en 1906. La distillerie fut fermée durant les deux guerres mondiales (rationnement des céréales oblige). Entre 1956 et 1974, Tomatin connut un développement exceptionnel. Au cours de cette période, le nombre de ses alambics passa de 4 à 12. Malgré cela, la distillerie dut déposer son bilan en 1985, alors que sa production avait atteint 9.000.000 litres par an. Tomatin fut racheté la même année par la société japonaise Takara, Shuzo & Okura (connu pour sa chaîne internationale d'hôtels), qui porta le nombre d'alambics à 23 ce qui fait de Tomatin la plus grande distillerie d'Ecosse. Aujourd'hui, Tomatin n'utilise que la moitié de sa capacité de production et l'essentiel de sa production est destinée à l'assemblage, notamment au blend du groupe nommé Big"T".

Ben Nevis

Ben Nevis

Glenfarclas
La distillerie Ben Nevis doit son nom à la plus haute montagne du Royaume-Uni, au nord de Fort William. Fondée en 1825 par John MacDonald, c'est une des plus vieille distillerie d'Écosse et une attraction populaire de Fort William. Ben Nevis fut la première distillerie à produire à la fois du whisky de malt et du whisky de grain. L'eau utilisée pour le whisky vient de Allt a' Mhuilinn coulant sur la face nord du Ben Nevis. Elle est aujourd'hui la propriété du groupe Japonais Nikka.

Glenburgie

Glenburgie

Glenfarclas

Bien que la distillerie soit réputée avoir été construite en 1810, elle n'apparaît réellement qu'en 1829, date à laquelle William Paul commmença la production de whisky à cet endroit. Le nom de la distillerie était à l'époque Kilnflat, et William Paul en resta le propriétaire jusqu'en 1871, et la production cessa en 1878. C'est cette même année que la distillerie prit le nom de Glenburgie, et fut dirigée par Charles Hay. En 1936 Glenburgie fut achetée par George Ballantine & Son, qui appartenait à l'époque à Hiram Walker qui sera plus tard repris par Allied Distillers, actuel propriétaire de la distillerie. A cette époque, la distillerie était dirigée par la première directrice de distillerie en Ecosse : Margaret Nicol. Elle cessa ses activités auprès de la distillerie en 1959. La distillerie fut également transformée en 1936 et sa capacité de production fut doublée en 1957. A cette époque, la surface de maltage fut abandonnée, et deux alambics de type Lomond furent installés et utilisés jusqu'en 1981, date à laquelle ils furent remplacés par des pot stills traditionnnels. Ces alambic de type Lomond produisaient un malt commercialisé sous le nom de Glencraig, du nom du directeur de Ballantines de l'époque, William Craig. Le whisky produit par Glenburgie est essentiellement destiné aux assemblages, et est particulièrement utilisé dans les blends Teacher's et Ballantines.

Glencadam

Glencadam

Glenfarclas

La distillerie Glencadam fut créée près de Brechin en 1825 par Georges Copper avant d'être rachetée 2 ans plus tard par David Scott. En 1895, elle fut rachetée par un blender d'Edimbourg, la société Gilmour Thomson and Co. Au début du siècle, le malt de la distillerie Glencadam entrait dans la composition du blend « Gilmour Thomson's Royal » qu'affectionnait le roi Edouard VII. En 1954, elle fut rachetée et modernisée par Hiram Walker et Sons à travers de sa filiale Ballantine's qui l'utilise pour ses blends. Hiram Walker fut rachetée par Allied Lyons en 1987. Cette dernière allait s'allier avec Pedro Domecq en 1994 pour devenir Allied Domecq Limited. La distillerie a été rachetée en mai 2003 par Angus Dundee Distillers Ltd. Pratiquement l'ensemble de la production est utilisée dans les blends de la compagnie Ballantines, à savoir Ballantine et Stewart's.

Old Pulteney

Old Pulteney

Glenfarclas

Old Pulteney est située à Wick dans les Highlands. À l'exception des deux distilleries des îles Orcades, Old Pulteney est la plus septentrionale des distilleries écossaises. Même si elle était située sur le continent, au moment de sa création en 1826, la distillerie n'était pas accessible par voie de terre. Elle était approvisionnée en céréales par bateaux et le whisky était emmené de la même façon. À cette époque, la plupart des travailleurs de la distillerie étaient aussi des pêcheurs. La distillerie est aujourd'hui la propriété de Inver House Distillers qui possède aussi Glenlivet ou Balblair. Elle possède 1 wash still et 1 spirit still et produit environ 1 million de litres d'alcool pur par an. Old Pulteney produit un single malt vendu tant en version officielle que par des embouteilleurs indépendants.

Royal Lochnagar

Royal Lochnagar

Glenfarclas

La région au nord de la rivière Dee était un des grands centres de la distillation illégale. Suite à la promulgation de l'Excise Act, James Roberston fut l'un de premiers à demander et obtenir une licence d'exploitation d'une distillerie. Il possédait une petite distillerie à Glen Feardan, et les autres distillateurs, restés dans l'illégalité le considérèrent comme un traitre, et mirent le feu à son exploitation. Suite à cet épisode, James Robertson se mit à construire une nouvelle distillerie qu'il baptisa Lochnagar. Le sort s'acharna sur lui, et le 12 mai 1841, le feu se déclencha mystérieusement, décourageant James qui quitta définitivement le monde des producteurs de whisky. Quatre ans plus tard, John Begg construisit une nouvelle distillerie au Sud de la Dee, et la baptisa New Lochnagar. La distillerie New Lochnagar se situe à proximité du château de Balmoral, résidence d'été de la famille royale qui venait de prendre possession des lieux. John Begg s'empressa d'écrire une lettre au secrétaire privé de la famille royale, G.E. Anson pour annoncer que la distillerie était opérationnelle. La réaction de la Cour ne se fit pas attendre, car dès le lendemain, la reine Victoria et son mari Albert visitèrent la nouvelle distillerie. Le couple royal était tellement impressionné par cette nouvelle distillerie que la reine décida de lui attribuer le titre de fournisseur de la cour, et l'autorisa à employer le nom de Royal Lochnagar. Cela a eu une répercussion immédiate sur le prix de vente du whisky...

Dalmore

Dalmore

Glenfarclas

The Dalmore, vient du gaélique écossais qui signifie: « Le grand champ », Dail signifie terrain et mor grand. Fondée en 1839 par Alexander Matheson, la distillerie est située sur les rives du Cromarty Firth, face à la fertile Black Isle. La plus grande partie de la production est utilisée dans les assemblages Whyte & MacKay et The Claymore. Le reste dans les single malts The Dalmore, qui est l'une des rares distilleries à commercialiser de très vieux malts (plus de 50 ans).

Teaninich

Teaninich

Glenfarclas

La distillerie fut fondée en 1817 par Hugh Munro. Louée à Robert Pattison en 1852, Teaninich fut achetée par Robert Innes Cameron en 1904. Scottish Malt Distillers en prit le contrôle en 1934 et lança un programme de modernisation des installations : une deuxième paire d'alambics fut d'abord ajoutée en 1962, puis en 1971 on construisit de nouveaux locaux destinés à accueillir 6 alambics supplémentaires. Les vestiges de la distillerie originelle disparurent en 1974 lors de la dernière rénovation. A l'heure actuelle, Teaninich, dotée de 12 alambics, possède des bâtiments modernes, cubiques avec de fines cheminées. Elle est aujourd'hui la propriété du groupe Diageo comme tant d'autres...

Deanston

Deanston

Glenfarclas

Les bâtiments datent de la fin du XVIIIème siècle, lorsque Deanston était une filature de coton ; ils furent conçus par Richard Arkwright, capitaine d'industrie ambitieux et personnage plutôt controversé parmi le monde ouvrier, à l'aube de la révolution industrielle. En 1966, les locaux furent rénovés et transformés pour devenir la distillerie. On considérait que les besoins en eau des deux activités étaient sensiblement les mêmes, de plus la température et l'humidité constantes des caves voûtées permirent aisément leur reconversion en chais. Néanmoins de gros aménagement furent nécessaires, notamment lorsqu'il fallu faire entrer les alambics et la nouvelle machinerie, ce qui nécessita de faire tomber plusieurs plafonds ! Achetée par Invergordon Distillers en 1972, Deanston fut mise en sommeil une décennie plus tard. Sa réouverture intervint en 1990, lors de son rachat par l'actuel propriétaire : Burn Stewart Distillers. La distillerie possède 2 paires de larges alambics en forme d'oignon, effilés dans leur partie supérieure ce qui confère au whisky sa légèreté.

Tullibardine

Tullibardine

Glenfarclas

Bien qu'elle ait une position très méridionale, Tullibardine fait partie des Highlands. Située à Blackford, au pied des "Ochil hills" qui sont connues pour la pureté de leur eau, la distillerie Tullibardine est facilement accessible, à 45 minutes en voiture de Glasgow et Edimbourg. Réputée depuis très longtemps, l'eau des collines avoisinantes entraîna la construction de plusieurs brasseries dans la localité de Blackford. En 1947, William Delme Evans racheta l'une d'entre elles et la convertit en distillerie malgré des contraintes techniques et administratives La première distillation eut lieu en 1949 sous sa direction jusqu'à ce que des problèmes de santé le contraignent à vendre son entreprise en 1953. Mise en sommeil en 1994, la distillerie ne reprit ses activités qu'en 2003, rachetée par le groupe actuel. Malgré les aménagements et modifications apportées, une attention particulière a été accordée au maintien des méthodes traditionnelles de production.

Ardnamurchan

Ardnamurchan

Glenfarclas

L'une des dernières nées Ecossaises, puisque Arnamurchan a ouvert ses portes en Juillet 2014. Elle est située dans les Highlands de l'Ouest et est propriété du célèbre négociant Ecossais Adelphi Distillery. Les permiers whiskies ne devraient pas tarder à être commercialisés. Jusqu'à présent seules 2 versions de leur new make spirit ont vu le jour.