Maison Désiré : 25 ans d'expérience 2000 produits 800 whiskies 250 rhums....
Recherchez par pays, par type, par marques, par année, ...
Maison Désiré, spécialiste du Whisky , Rhum et de tous les spiritueux...
Rechercher Votre Panier

Speyside

Glenfarclas

Le Speyside est le principal centre de l’industrie écossaise du whisky situé dans la zone géographique du Strathspey en Ecosse. Le Speyside, englobant la vallée de la rivière Spey dans le Nord-Est de l’Écosse, est considéré comme faisant partie des Highlands. Mais, avec quarante-huit distilleries, soit près de la moitié du nombre total (environ 105 en 2013) de distilleries en Écosse, le Speyside est officiellement reconnu comme une région à part entière.

Aberlour

Aberlour

Glenfarclas

Bien que la marque existe depuis 1879, la distillerie a été fondée en 1826 par James Gordon et Peter Weir. La distillerie d'origine, qui a été détruite dans un incendie, a été reconstruite en 1879 par James Fleming (1830-1895): c'est cette date qui est indiquée sur les bouteilles.. En 1974, l'entreprise Pernod achète Campbell & Sons Ltd, propriétaire de la distillerie. Un an après, le groupe Pernod Ricard est constitué, dont fait encore partie la marque Aberlour.

Balvenie (The)

Balvenie (The)

Glenfarclas

Créée sous le nom de Glen Gordon, The Balvenie fut la deuxième distillerie construite par William Grant après Glenfiddich en 1887. Ses alambics provenaient à l'origine des distilleries Lagavulin et Glen Albyn. La raison pour laquelle William Grant préférait acheter des alambics d'occasion n'était pas d'ordre économique. Il voulait n'employer que des alambics ayant fait leurs preuves. Dans les années 1960, The Balvenie doubla sa capacité de production puis de nouveau dans les années 1970. La distillerie commercialise son single malt depuis 1973. Elle disposerait dans ses chais de très vieux fûts datant des années 1930. La distillerie Balvenie est située en plein coeur de la région Speyside. La distillerie a été érigée en 1892 par la reconversion d'un vieux manoir du 18ème siècle. La première distillation eut lieu en 1893. 

Benriach

Benriach

Glenfarclas

La distillerie Benriach a été fondée en 1897 par la famille Grant juste à côté de la distillerie Longmorn. Pour cette raison elle a longtemps été appelée Longmorn 2. En 1965, la distillerie est reprise en main par Glenlivet Distillers Ltd. Elle est totalement réhabilitée et réorganisée. En 1983, en plus de la distillation traditionnelle, BenRiach commence la distillation d'un whisky tourbé. Cette décision découle des difficultés de stockage des distilleries d'Islay. Seagram alors propriétaire des lieux, n'ayant pas de distillerie sur l'île d'Islay,se trouve en état de pénurie de whiskies tourbés pour la fabrication de ses blends. En 2001, Pernod Ricard rachète la société à Seagram. En 2004, la distillerie est achetée par un consortium de trois partenaires emmenés par un vétéran des distilleries écossaises, Billy Walker, associés à deux investisseurs sud-africains Geoff Bell et Wayne Keiswetter. Le 1er septembre 2008, BenRiach rachète la distillerie de Glendronach qui appartenait à Pernod Ricard.

Benromach

Benromach

Glenfarclas

Duncan MacCallum et F.W. Brickmann fondent la distillerie Benromach en 1898. Duncan MacCallum était auparavant employé à la distillerie Ben Nevis et FW Brickmann était détaillant en spiritueux à Leith à Édimbourg. Même si la construction de la distillerie date de 1898, la production ne commença qu'en 1900 à cause de la crise du whisky que traversait l'Ecosse ces années là. La distillerie ferma même en 1901 pour raisons financières. En 1938 Benromach devint la propriété de Associated Scottish Distilleries Ltd. Entre 1966 et 1974, la distillerie fut modernisée et continua à produire jusqu'en 1983, date à laquelle elle fut fermée. En 1993, l'embouteilleur indépendant Gordon & Macphail, racheta le site et réorganisa la production. La distillerie fut officiellement rouverte par le Prince de Galles et l'embouteillage de la production commença en 2004. Chaque année Benromach produit entre 150 000 et 250 000 litres d'alcool.

Cardhu

Cardhu

Glenfarclas

Cardhu ("rocher noir" en gaélique écossais) est une distillerie du Speyside , près de Archiestown dans le Morayshire, en Écosse, fondée par le contrebandier John Cumming en 1824. La distillerie se situe en haut de la colline Mannoch, au-dessus de la rivière Spey, où la présence de tourbe adoucissait l'eau. La distillerie fonctionnait alors de manière saisonnière, après la fin de la récolte. La distillerie était principalement gérée par son épouse, Helen Cumming, qui vendait des bouteilles de whisky aux passants par la fenêtre de leur ferme. En 1885, la distillerie a été reconstruite sur un nouveau terrain, tout en restant dans le giron de la famille Cumming. En 1893, Elizabeth Cumming vendit la distillerie à Johnnie Walker and Sons. En décembre 2003, Cardhu suscita une polémique en stoppant la production de leur single malt et en commercialisant à la place un vatted malt, qui resta décrit comme un pure malt, pour répondre à la demande toujours croissante de Johnnie Walker. Cependant, en 2006, Cardhu dû reprendre la production de son single malt, les ventes de pure malt Cardhu ayant diminué considérablement. La distillerie est actuellement gérée par Diageo et le whisky produit par la distillerie constitue un ingrédient important du célèbre blend de whisky Johnnie Walker.

Cragganmore

Cragganmore

Glenfarclas

Distillerie située dans le village de Ballindaloch dans le Banffshire en Écosse. Fondée en 1869 par John Smith, elle a été choisie par le groupe Diageo pour représenter le Speyside dans la série des Classic Malts of Scotland en 1988. Le site originel de la distillerie a été choisi à cause de la proximité de la source de la Craggan d'une part et de la voie ferrée d'autre part. Au moment de la fondation, Smith était déjà un distillateur expérimenté. Il avait été auparavant le manager des distilleries de Macallan, Glenlivet, Glenfarclas et Wishaw. Cragganmore possède 2 wash stills, 2 spirit stills de formes très plates et dont les cols de cygne son coudés en forme de T. Elle utilise l'eau de la Craggan qui est très minérale. La distillerie commercialise en nom propre plusieurs singles malt (voir ci-dessous). La production de Cragganmore est réservée pour environ à la vente sous la forme de single malt, le reste sert dans la fabrication d'assemblages comme ceux de White Horse.

Glen Elgin

Glen Elgin

Glenfarclas

Glen Elgin est fondée en 1833 à Longmorn dans le Morayshire . La distillerie est située à une quinzaine de kilomètres de l'embouchure de la rivière Lossie soit à une soixantaine de kilomètre à l'est de la ville d'Inverness. Elle a été fondée en 1898 à la toute fin du boom de l'économie du whisky. Elle a été construite par les financiers William Simpson, un ancien de Glenfarclas et James Carle. Toute l'histoire de la distillerie est marquée par l'alternance de longues périodes de fermeture et d'activité. Les débuts sont difficiles, la distillerie ferme au bout de cinq mois de production. Mise aux enchères en 1901 elle est alors mise en sommeil. La production reprend en 1904. La plupart de la production de la distillerie est destinée à l'élaboration du blend White Horse. Le single malt Glen Elgin fait partie de la gamme des Classic Malt de Diageo. Son expression la plus commercialisée est un 12 ans d'âge à 43%.

Glenfarclas

Glenfarclas

Glenfarclas est située à Ballindalloch  dans la région du Speyside. Glenfarclas  signifie « Vallée de l'herbe verte ».
La distillerie a été créée par Robert Hay  en 1836. Il choisit un site occupé par une ancienne distillerie depuis 1797. Elle est rachetée en 1865 au prix de 511 livres sterlings et 19 shillings par la famille Grant, qui en est toujours propriétaire. C'est aujourd'hui l'une des dernières distilleries familiales.Le directeur actuel, John, représente la 5ème génération de Grants à la tête de Glenfarclas.La distillerie fut reconstruite en 1897. Elle doubla sa capacité de production en 1960. En 1976, deux alambics supplémentaires furent installés. Elle fut également l'une des premières distilleries à proposer une version cask strength de son single malt, le Glenfarclas 105.

Glenfiddich

Glenfiddich

En 1887, William Grant  fonda la distillerie Glenfiddich à Dufftown dans la vallée de la rivière Fiddich. Les premières bouteilles de whisky Glenfiddich furent produites durant Noël 1887. Dans les années 1960 et 1970, de nombreuses distilleries petites et indépendantes furent rachetées ou tombèrent en faillite. Pour survivre, W. Grant & Sons lancèrent une campagne pour promouvoir les bienfaits des whiskies single malt . Cette stratégie fonctionna et Glenfiddich est maintenant le single malt le plus vendu au monde. Il est vendu dans plus de 180 pays, et représente environ 20% des ventes de single malt. En 1957, la compagnie commença à embouteiller son whisky dans une bouteille triangulaire. Plus tard, W. Grant & Sons furent les premiers à emballer leurs bouteilles dans des tubes et des paquet cadeaux. En 1969, Glenfiddich fut la première distillerie à ouvrir un centre pour les visiteurs. W. Grant & Sons furent également les premiers à reconnaître l'importance des magasins détaxés pour les spiritueux et à prendre avantage de ces opportunités.
Glenlivet

Glenlivet

Glenfarclas

The Glenlivet est située près de Ballindalloch dans le Moray. Bien que cette distillerie ne soit pas la plus ancienne d'Écosse, sa réputation vient de ce qu'elle est considérée comme "le single malt qui a tout démarré". Depuis sa fondation en 1824, excepté une brève période pendant la Seconde Guerre Mondiale, la production ne s'est presque jamais interrompue. Elle a été bâtie par Georges Smith, métayer du Duc de Gordon qui venait de faire voter une loi visant à réduire nettement les taxes et à favoriser l'exportation des whiskies, ceci afin de lutter contre la distillation clandestine, sport national à l'époque. Associé à son fils John Gordon Smith, Georges Smith put ainsi pratiquer son art en toute légalité. La renommée du Glenlivet fut telle que bien d'autres distilleries apposèrent la mention « Glenlivet » sur les étiquettes de leurs bouteilles…bien qu'elles soient parfois situées très loin de la rivière en question ! Un décret datant de 1880 mit un terme à cette forme de publicité mensongère et autorisa uniquement la distillerie à porter l'appellation « The Glenlivet ». La distillerie resta indépendante jusqu'en 1935 et fit partie du groupe Seagram en 1977. Elle produit à l'heure actuelle environ 4 millions de bouteilles par an, dont une bonne part est destinée au marché américain. La marque appartient au groupe Pernod Ricard, qui utilise une partie de la production comme ingrédient de ses blends de whisky.

Glenrothes

Glenrothes

Glenfarclas

La distillerie Glenrothes fut fondée en 1878 par James Stuart, gérant de Macallan. En 1897, Highland Distillers la rachète et nomme John Smith directeur…poste qu'il conserva durant 31 ans ! Agrandie en 1898, la capacité de production de Glenrothes doubla et passa à 1 300 000 litres par an. Victime comme tant d'autres d'un incendie, une partie de la distillerie partit en fumée en 1922. Les derniers aménagements furent la reconstruction des locaux de production en 1980 ainsi que l'ajout de deux alambics supplémentaires en 1989. En forme d'oignon, 5 wash stills et 5 spirit stills produisent actuellement 1,6 millions de litres d'alcool par an.

Knockando

Knockando

Glenfarclas

Knockando ("petite colline noire" en gaélique écossais ) a été créée par John Thompson en 1898, près de la source de la Cardnach, dont il avait acquis le droit exclusif de pompage. La distillerie a adopté le nom de l'agglomération voisine, un village comptant aujourd'hui 200 habitants, entouré de forêts. A sa construction, la distillerie était la première à être équipée de l'éclairage électrique. Cependant, cette modernité illustrait aussi la facilité avec laquelle des capitaux pouvaient être alors levés dans l'industrie du whisky: la "bulle du whisky" explosa cette même année 1898, lorsque les frères Robert & Walter Pattison firent faillite. Si la production démarra en mai 1899, la "crise Pattison" entraina l'arrêt de la distillerie 10 mois plus tard. La distillerie fut rachetée par W&A Gilbey, célèbre producteurs de Gin de Londres en 1904, qui consolida la croissance de l'entreprise. En 1905, la distillerie fut connectée au Chemin de Fer d'Écosse du Nord, qui reliait Grantown-on-Spey aux grandes villes du Nord-Est de l'Écosse. Les installations se modernisèrent en 1969: la production doubla alors grâce au passage de deux à quatre alambics. Knockando devint propriété de GrandMet (Grand Metropolitan Hotels) en 1975, qui devint le groupe Diageo en 1997, lors de la fusion de GranMet avec Guinness PLC. Son single malt est toujours embouteillé en versions millésimées, et la vente de single malt qui a commencé en 1878 a amené Knockando à la huitième place des exportateurs de Single Malt. Cependant, 8% seulement sont vendus sous forme de single malt, le reste étant utilisé dans les blended whiskys J&B et Spey Royal.

Linkwood

Linkwood

Glenfarclas

D'anciens documents des douanes attestent que Peter Brown aurait commencé à distiller le whisky à Linkwood en 1824. A sa mort en 1860, son fils William Brown prit les rennes de la distillerie pour une période d'une trentaine d'années au cours desquelles il réussit à bâtir une solide réputation pour la distillerie. Dès l'origine, la distillerie Linkwood fut équipée d'alambics de grande taille. Entièrement rénovée en 1872, elle fut cotée en bourse en 1898 après que la famille Brown ait créé la société Linkwood-Glenlivet. A partir de 1902, Innes Cameron dirigea la distillerie jusqu'à sa mort en 1932. Rachetée en 1936 par La D.C.L. (Distillers Company Ltd.), elle fut de nouveau rénovée en 1962 après avoir été fermé durant la seconde guerre mondiale et ensuite dirigée par Roderick Mackenzie qui exigea durant les 18 ans qu'il a passé à la tête de l'entreprise que rien ne soit changé, jusqu'aux toiles d'araignée qui devaient rester en place, de peur que cela n'affecte les arômes et le goût de son whisky. Agrandie en 1971, elle tripla sa capacité de production. Malgré toutes ces transformations, la distillerie Linkwood a toujours su conserver son caractère traditionnel. Linkwood connut une courte période de fermeture entre 1985 et 1990. Pas plus de 1 à 2% de la production est vendue sous forme de single malt, le reste étant destiné aux blends de UDV, entre autres White Horse, Haig, Bell's et Dimple.

Macallan

Macallan

Glenfarclas

Fondée en 1824 par Alexander Reid, la distillerie, de taille modeste à l'époque, changea plusieurs fois de propriétaires au cours du XIXème siècle. Achetée en 1892 par Robert Kemp, un négociant d'Elgin, Macallan vit une partie de ses bâtiments et de ses moyens de production rénovés. L'expansion phénoménale qu'elle a connue eut lieu à partir des années 60 ; auparavant, le whisky Macallan était essentiellement consommé dans les Highlands et acheté par des blenders. Le nombre d'alambics passa successivement de 6 à 12 en 1965, puis à 18 en 1974 et à 21 en 1975. A noter que ces alambics, nombreux certes pour pouvoir répondre à une demande sans cesse croissante, sont les plus petits du Speyside…ce qui n'est peut-être pas pour rien dans la spécificité du produit ; de plus ces derniers ont la particularité de fonctionner en trios et non par paires comme cela se pratique habituellement : chaque alambic de première distillation « wash still » en alimente deux de deuxième distillation, les « spirit stills ». Ajoutons à cela que Macallan utilise (ou utilisait devrait-on dire dorénavant) exclusivement des fûts de sherry pour la maturation de son single malt et l'on comprendra aisément que certains l'aient qualifié de « Rolls Royce du whisky »…dixit Mickael Jackson, référence en la matière. Désormais propriété de Highland Distillers Ltd., la politique de la maison semble s'orienter différemment : l'usage de la « golden promise », la variété d'orge choisie jusqu'alors (golden promise) et le vieillissement en fûts de sherry ne sont plus des priorités...

Ardmore

Ardmore

Glenfarclas

Fondée en 1897 par William Teacher. La distillerie se situe à l'Est de la région Speyside, entre la rivière Bogie, la forêt de Clashindarroch et les premiers contreforts des monts Grampians. La distillerie Ardmore est une des rares distilleries à chauffer ses alambics au charbon. Ardmore en gaélique écossais signifie "Grande Hauteur". Le single malt Ardmore entre dans la composition de nombreux blends, en particulier le Teacher's Highland Cream.

Glen Grant

Glen Grant

Glenfarclas

Glen Grant est située à Rothes dans le Speyside. Glen Grant a été fondée en 1840 par les frères James et John Grant. C'est le fils du premier le Major James Grant qui donna ses lettres de noblesse à la distillerie. Avant 1910, Glen Grant était considérée comme l'une des meilleures distilleries d'Écosse. Malheureusement, comme beaucoup de distilleries de la région, elle dû fermer pendant la première guerre mondial pour cause de pénurie d'orge. Pendant les années 1950, elle participa, en fusionnant avec Glenlivet et Longmorn, à la création à une des principales entreprises du whisky écossais : The Glenlivet Distillers Ltd. Rachetée par Seagram en 1978, puis par Pernod Ricard en 2001, elle est aujourd'hui la propriété du groupe italien Campari. Ce rachat par un groupe italien s'explique par le fait que ses single malts sont très appréciés dans la péninsule italienne où ils figurent parmi les meilleures ventes depuis des dizaines d'années. La distillerie Glen Grant possède 4 wash stills en forme de cloche et 4 spirit stills plus classiques. Ses single malt sont marqués par des touches boisées et épicées et sont vendus assez jeunes (entre 5 et 10 ans). Pourtant ils supportent parfaitement un très long vieillissement qui est bien mis en valeur par les embouteilleurs indépendants comme Berry Bros et Gordon & macphail.

Mortlach

Mortlach

Glenfarclas

La distillerie Mortlach est située à Dufftown dans la région du Speyside. Elle fut créée en 1823, année où les premières autorisations de distiller ont été accordées (l'Excise Act). C'est la première distillerie construite à Dufftown qui en compte désormais une petite dizaine. La distillerie fut rachetée par Johnnie Walker en 1923. Elle appartient au groupe Diageo. Elle offre la particularité de produire un whisky issu de 2,8 distillations. En fait 80% de la production est distillé trois fois, les 20% restant n'étant distillés que deux fois.

Dailuaine

Dailuaine

Glenfarclas

Dailuaine est située à Charlestown-of-Aberlour dans le Speyside. La distillerie a été fondée en 1852 par William Mackenzie. Quand il meurt en 1865, sa veuve loue la distillerie à James Fleming, un banquier d'Aberlour. Il va avec William, le fils de Mackenzie, fonder la société Mackenzie and Company. En 1884, Dailuaine est rénovée et agrandie. Elle est à ce moment-là une des plus importantes distilleries de la région. En 1889 Charles Doig y crée la première construction en « pagode » d'Écosse pour son four à malt.En 1891, la société Dailuaine-Glenlivet Distillery Ltd est créée. En 1898, Dailuaine-Glenlivet et Talisker Distillery Ltd. Fusionnent pour devenir Dailuaine-Talisker Distilleries Ltd. En 1915 Thomas Mackenzie, héritizer direct du fondateur, décède. La compagnie est vendue à John Dewar & Sons, John Walker & Sons et James Buchanan & Co. un an plus tard. En 1917 , un grand incendie détruit le toit pagode. La distillerie est obligée de fermer. Rénovée, elle rouvre trois ans plus tard. En 1925 elle est rachetée par Distillers Company Limited (DCL). En 1960 la distillerie est totalement rénovée et agrandie : elle passe de 4 à 6 alambics. A partir de 1983, le maltage sur place est supprimé. En 1987, Dailuaine est racheté par United Distillers.

Glen Deveron

Glen Deveron

Glenfarclas

Crée en 1962 et située à proximité de la rivière Deveron, la distillerie Macduff a été créée par le groupe Glen Deveron Distillers Ltd qui la revendit 12 ans plus tard à la société William Lawson qui fait partie désormais du groupe Bacardi. Au cours de sa courte histoire, la distillerie Macduff a connu de multiples transformations afin de tester toutes sortes de nouvelles techniques de distillation. Ainsi, elle fut la première à expérimenter des mashtons en métal ainsi que l'une des premières à utiliser des alambics chauffés à la vapeur. De même Macduff fut l'une des rares distilleries à isoler ses cols de cygne pour économiser l'énergie avant de placer les condensateurs en horizontal pour optimiser le procesus de refroidissement. Macduff doubla sa capacité de production entre 1966 et 1968. En 1990, elle fut dotée d'un cinquième alambic. Son single malt est embouteillé officiellement sous le nom Glen Deveron et sous le nom Macduff par les embouteilleurs indépendants.

Benrinnes

Benrinnes

Glenfarclas

Benrinnes est une distillerie de whisky située à Aberlour dans le Banffshire en Écosse. Elle a été créée en 1826. Ses débuts ont été assez chaotiques puisque la distillerie a été détruite trois ans plus tard en 1829 par un glissement de terrain occasionné par une inondation. La distillerie pris à ce moment-là le nom d'une ferme se trouvant à proximité Lyne of Rutherie. La distillerie changea plusieurs fois de propriétaires entre 1840 et 1865. Elle prit son nom définitif en 1845. La chambre des alambics fut détruite en 1896 par un incendie. Benrinnes subit de plein fouet la crise du whisky de l'entre deux guerres : elle ferma entre 1932-1933 puis pendant la Seconde Guerre mondiale en 1943-1945. Benrinnes est une des rares distilleries écossaise à pratique la triple distillation. Ses whiskies sont très onctueux, marqués par des notes de miel et d'épices.

Longmorn

Longmorn

Glenfarclas

Distillerie du Speyside située à Elgin dans le Morayshire. La distillerie a été créé en 1894 par John Duff en même temps que sa proche voisine Benriach. Duff était très connu dans le petit monde du whisky : il avait fondé une vingtaine d'années auparavant la distillerie Glenlossie. Suite à sa faillite personnelle Duff vendit à la fin du XIXe siècle toutes ses propriétés. C'est John Grant, propriétaire de Glen Grant, qui rachete Longmorn. En 1970, la distillerie fusionne avec Glen Grant et Glenlivet pour former un géant du whisky écossais, le groupe The Glenlivet Distillers Ltd. Passée entre les mains de Seagram en 1977 elle appartient aujourd'hui à Pernod Ricard au travers de sa filiale « The Chivas and Glenlivet Group ». Au cours de cette longue histoire, longmorn est une des rares distilleries à n'avoir jamais cessé de produire de l'alcool. Longmorn possède 8 alambics (4 wash stills et 4 spirit stills) en forme de gros oignons. Elle produit annuellement près de 3.3 millions de litres d'alcool pur. La distillerie produit un single malt assez méconnu et pourtant de très grande qualité. Ce single malt est marqué par des notes très fruitées. Il appartient à la gamme officielle « Heritage Collection ». La majeure partie de la production est destinée aux blends comme Something Special et Queen Anna.

Imperial

Imperial

Glenfarclas

Imperial fut construite par Thomas MacKenzie, actionnaire de Talisker et Dailuaine en 1897. Elle fut mise en sommeil deux ans après son ouverture. A la mort de son fondateur en 1915, un groupe de clients (James Buchanan, John Dewar et John Walker) reprirent la distillerie, avant de s'associer dix ans plus tard pour former la Distillers Company Ltd,Réouverte en 1919 après la première guerre mondiale, elle connut de nouveau une longue période de fermeture entre 1925 et 1955. Seules ses aires de maltage restèrent en activité. Elle fut reconstruite en 1960 puis doubla sa capacité de production en 1965. Elle devint propriété d'Allied Distillers en 1985. La distillerie Imperial produit de nouveau depuis 1989. Son single malt est essentiellement disponible auprès des embouteilleurs indépendants. Une grande partie de sa production est utilisée pour les assemblages Teachers, Long John, Ballantine's et Old Smuggler.

Aultmore

Aultmore

Glenfarclas

La première pierre de la distillerie a été posée en 1895 par Alexandre Edward, fils de David Edward qui était propriétaire de Benrinnes au sud d'Aberlour. Alexandre Edward était une figure marquante dans l'industrie du whisky, et construisit avec Peter J. Mackie (Restless Peter) la distillerie Craigellachie en 1898. La première goutte d'alcool sortit des alambics en 1897, et moins d'une année plus tard, la production dépassait les 450.000 litres annuels. La même année, en 1898, Alexandre Edward faisait l'acquisition de la distillerie Oban, créant la société "The Oban and Aultmore-Glenlivet Distilleries Ltd". L'année 1899 était le début d'une grande crise dans le monde du whisky, et la prohibition aux Etats-Unis donna le coup de grâce, et Oban et Aultmore furent vendus en 1923 à John Dewar & Sons. En 1925, un rapprochement entre Dewar et DCL fait entrer Aultmore dans le giron d'UDV. UDV se sépara de la distillerie à l'occason d'une fusion, et la vendit au propriétaire actuel en 1998. L'immense majorité de la production est utilisée dans les blends VAT69, Dewar's White Label, et Johnnie Walker Black Label

Craigellachie

Craigellachie

Glenfarclas

Craigellachie a été fondée en 1888 par Peter J. Mackie, surnommé Restless Peter, inventeur du célèbre blend White Horse. Mackie a également créé Lagavulin à Islay. Mackie a fondé la distillerie avec un autre personnage important dans l'industrie du whisky de l'époque: Alexandre Edwards qui possédait entre autres la distillerie Benrinnes . Celui-ci se retira de l'affaire en 1900, laissant Mackie seul propriétaire de l'entreprise. Le choix de l'emplacement pour la distillerie fut en partie décidé pour la qualité de l'eau, mais auss pour la proximité du chemin de fer. En 1924, la société dirigée par Peter (Mackie & Co) fut englobée par D.C.L. qui allait devenir plus tard UDV après la fusion avec Guiness. L'électricité fut installée dans la distillerie en 1948, et le moulin à eau fut mis hors service à l'occasion de travaux qui furent exécutés en 1964. Le nombre d'alambics fut doublé à cette époque également. Lors de la fusion avec Guiness, la société fut obligée de se séparer de Craigellachie en vertu de la loi anti-trust. En 1998, la distillerie fut cédée au propriétaire actuel (John Dewar & Sons), en même temps que quatre autres. Environ 2% de la production est mise en bouteille sous forme de single malt, le reste étant destiné au marché des assemblages, entre autres Dewar's White Label. La seule version officielle était celle dans la série Fauna & Flora, mais depuis que la distillerie n'appartient plus à UDV, seuls quelques embouteilleurs indépendants continuent à le mettre sur le marché.

Glenallachie

Glenallachie

Glenfarclas

La société Mackinlay McPherson Ltd construisit la distillerie en 1967. La société faisait à l'époque partie du groupe Scottish Newcastle Breweries Ltd. Les plans ont été confiés à l'architecte William Delmé Evans, qui a également les distilleries de Tullibardine et Isle of Jura à son actif. William Delmé Evans s'est éteint à l'âge de 83 ans le 6 octobre 2003. La Scottish Newcastle Breweries se débarassa de la distillerie en 1985, et Glenallachie passa aux mains de Invergordon Distillers Group, en même temps que la distillerie de l'ile de Jura. Elle fut fermée la même année, et ne rouvrit ses portes qu'après le rachat par le propriétaire actuel qui doubla la capacité de production en ajoutant deux alambics. La distillerie destine 100% de sa production à l'assemblage, et plus particulièrement au Clan Campbell. Il est très rare de trouver le whisky de cette distillerie sous forme de single malt.

Glen Moray

Glen Moray

Glenfarclas

Située à Elgin, au nord du Speyside , dans la région de Moray, Glen Moray était initialement une brasserie et fut reconvertie en distillerie équipée de deux alambics en 1897. Après une période de fermeture entre 1910 et 1923, la distillerie est rachetée et remise en service par les possesseurs de la distillerie Glenmorangie, les familles MacDonald et Muir. En 1958, elle est équipée de deux nouveau alambics. Sa capacité de production actuelle est d'environ 2 000 000 litres par an. En 2008, la distillerie est vendue à La Martiniquaise.

Royal Brackla

Royal Brackla

Glenfarclas

Construite sur le domaine de Cawdor, rendu célèbre par Shakespeare (Macbeth), Royal Brackla fut en 1835, la première distillerie à obtenir le titre de fournisseur de la Royauté sous le règne de Guillaume IV. La distillerie fut bâtie en 1812 par le capitaine William Fraser. Les débuts furent difficiles à cause de la concurrence déloyale des nombreuses distilleries clandestines de la région. Le capitaine Fraser fut obligé de trouver des débouchés dans les Lowlands. Dans les années 1860, Andrew Usher & Co fit son entrée dans l'entreprise. On liu attribue généralement l'invention de la technique d'assemblage des whiskies avec du whisky de grain (blend). C'est pourquoi Brackla fut l'un des premiers whiskies à être utilisés dans des blends. La distillerie fut reconstruite en 1898 par deux négociants en vins d'Aberdeen. En 1926, elle fut rachetée par la société John Bisset & Co qui l'intégra à la D.C.L. (Distillers Company Ltd.) en 1943. Cette compagnie fut absorbée par UDV, branche "distillerie" de Guiness. Reconstruite en 1964, elle doubla sa capacité de production en 1970. Fermée de 1985 à 1991, Royal Brackla est aujourd'hui de nouveau opérationnelle. Les surfaces de maltage ont été utilisées jusqu'en 1966, époque à laquelle une seconde paire d'alambics a été ajoutée. Les anciens bâtiments ont été démolis lors de cette reconstruction. Diageo fut créée suite à la fusion de Guiness et Gran Metropolitan. United Distillers & Vintners fait partie du groupe. En vertu d'une loi anti-trust, UDV s'est vue contrainte de vendre la distillerie à son propriétaire actuel, Dewars, appartenant à Bacardi-Martini. La plus grande partie de la production disparaît dans des assemblages tels que Dewars, Johnnie Walker Gold Label et Bisset's Finest Old.

Speyburn

Speyburn

Glenfarclas

Distillerie fondée en 1897 à Rothes par John Hopkins & Company. Le site a été choisi par John Hopkins lui-même pour la présence d'une source d'eau non polluée à proximité. La distillerie a été construite sur les plans du grand architecte écossais de l'industrie du whisky, Charles Doig. La distillation a commencé le 15 décembre 1897. En 1900, Speyburn est la première distillerie à abandonner la méthode traditionnelle de maltage, c'est-à-dire faire reposer le malt sur le sol, et à utiliser des cuves spéciale. Ces cuves ne sont plus utilisées depuis les années 1960 mais elles sont toujours sur place car elles ont été classées monument historique. Speyburn est une marque assez peu connue au Royaume-Uni et en Europe occidentale. Elle est par contre la première marque vendue en Finlande et une des dix premières aux Etats-Unis. La distillerie appartient à Inver House Distillers Limited qui possède aussi Knockdhu, Old Pulteney ou Balblair.

Strathisla

Strathisla

Glenfarclas

Strathisla est fondée en 1786 par George Taylor et Alexander Milne, la distillerie s'appelait alors Milltown Distillery. La distillerie fut rachetée en 1828 par William Longmore après avoir été la propriété de McDonald, Ingram & Co. En 1879, elle fut détruite par un incendie. Entre 1870 et 1890, la distillerie porta provisoirement le nom de Strathisla, mais fut rebaptisé Milton. C'est en 1949 qu'elle fut renommée Strathisla suite à son rachat par James Barclay, l'un des membres du groupe Chivas Brothers qui appartenait à l'époque à Seagram (propriété de Sam Bronfman). Ce whisky entre d'ailleurs, pour la plus grande partie de la production, dans la composition du blend Chivas Regal et Royal Salute. La distillerie appartient depuis 2001 au groupe Pernod-Ricard. La spécificité de cette distillerie réside dans l'utilisation d'alambics de forme conique (« classic pot still ») et à compartiment sphérique (« boil ball ») de petite taille, aux cols de cygne large.